Petite montagne
Marches faciles en moyenne montagne, à pied ou en raquettes en hiver


L’important, c’est le chemin

Jean-Paul Sartre, l’existentialiste a écrit que “chacun doit inventer son chemin”. Chose plus facile à dire qu’à faire, que ce soit dans la vie ou simplement sur un sentier. Pour le marcheur en montagne, je vois mal comment chacun va pouvoir inventer son chemin. A crapahuter seul ou en effectif restreint le randonneur peut faire sa route, sculpter sa ligne. En groupe, le respect du chef et la prudence demandent que l’on suive à la trace le meneur. Pas moyen d’inventer son chemin ! Vraiment ?
Se réjouissant d’atteindre le but fixé, la destination, certains passent à côté de l’essentiel en suivant avec application le sentier bien marqué ou pas, mais initié par le marcheur précédent qui suit lui-même le chef de course. Ils en oublient le but humain, -qui n’est pas, même si je l’ai affirmé dans un précédent billet, n’ayant pas poussé mon raisonnement assez loin – le moment du pique-nique, ni même le splendide panorama qui s’offre au regard un jour de beau temps, mais qui est la trace d’expérience que la rando laisse dans l’esprit de chacun. Les pensées sont le chemin. Et sortis de la contemplation de la nature et des bavardages, il est bon que le marcheur se laisse guider par ses propres sensations et ses pensées propres : “la course est facile, on va lentement, mais c’est agréable” “tiens, je suis essoufflé, je vais lever le pied”, “aujourd’hui, j’ai la frite”, “je me sens fatigué mais je vais y arriver”, “ma sueur va éliminer les toxines que j’ai avalées” “Je sens le souffle de la vie qui passe en moi”, “marcher, c’est le pied !”, “je vais encourager celui-ci ou celle-là qui semble harassé”, “je me sens de mieux en mieux à mesure que je prends conscience de ma présence dans la nature” et autres idées rencontrées en chemin. L’idéal pour chacun est d’aimer le chemin plus que le but ! Au moins, s’il arrive que l’on ne parvienne pas au but, fatigue ou conditions, on sera satisfait malgré tout… du chemin parcouru !

Bonne route à tous et surtout ne vous perdez pas en chemin !

 

René Magnenat

Date Heure Événement Action
08.01.2018 09:00 Vermeilley
En savoir plus
15.01.2018 09:00 La Gelinotte
En savoir plus
29.01.2018 09:00 Vermeilley (Si report du 8.01.18)
En savoir plus
05.02.2018 09:00 Le Noirmont
En savoir plus
12.02.2018 09:00 Sur les hauts de Chavan
En savoir plus
19.02.2018 09:00 Mont Hermone
En savoir plus
05.03.2018 09:00 Cabane du Carroz Arzière
En savoir plus
19.03.2018 09:00 Port Ripaille
En savoir plus
09.04.2018 09:00 Vuache
En savoir plus
16.04.2018 09:00 Du côté Ouest de Genève
En savoir plus

 Pour m'inscrire

Inscription obligatoire au plus tard à 10h la veille de la marche (sauf autre indication).

N’oubliez pas d’indiquer si vous prenez votre voiture, en précisant le nombre de places disponibles (en plus de la vôtre) pour le transport d’autres participants.

Un fois sur la page de présentation des marches :

  1. Cliquez sur le bouton ça m’intéresse de la marche désirée
  2. Puis cliquez sur je m’inscris sur la page de présentation de cette marche
  3. Suivez ensuite la procédure indiquée

NOTA BENE : NOUS NE PRENONS AUCUNE INSCRIPTION PAR COURRIEL (E-MAIL)