Des films hors normes

Après la pause estivale, le Cinéma des Aînés retrouve ses marques. Enfin pas tout à fait, puisqu’il a dû déménager. Jusqu’à la fin de l’année en effet, les séances auront lieu aux Cinémas du Grütli. Les horaires changeront également, puisque vous aurez le choix entre deux séances, l’une à 14h00 et l’autre à 16h30.
Que l’on se rassure cependant, ce chambardement n’est que physique. Sur le plan de la programmation rien ne change. L’émotion et la réflexion se conjuguent toujours au mode plaisir. C’est dans le code génétique du Cinéma des Aînés… et il n’est pas prêt d’en changer. Cela commence par un exemple plus que parfait, Un profil pour deux. Cette comédie tendre et intelligente, résolument moderne, permet de retrouver Pierre Richard au meilleur de sa forme. Un retraité veuf, déprimé, renoue avec la vie grâce à un jeune homme qui lui apprend les rudiments d’internet. Bien entendu, rien n’est simple et tout se complique, pour le plus grand bonheur du spectateur.
Rien n’est simple non plus, pour le héros de Cigarettes et chocolat chaud. Denis se démène comme il peut pour s’occuper seul de l’éducation des ses deux enfants, 9 et 13 ans. Légèrement débordé, il accumule les cafouillages jusqu’au jour où il attire l’attention des services sociaux… La réalisatrice, Sophie Reine, s’est inspirée de sa propre famille. Pour son premier film, elle signe une oeuvre irrésistible, menée tambour battant.
Un véritable régal qui se poursuit avec Marie-Francine, de Valérie Lemercier. En chômeuse de 50 ans, trop vieille pour son mari, et contrainte de retourner vivre chez ses parents, l’actrice-réalisatrice fait des étincelles. On rit beaucoup, tout en s’interrogeant sur cette société cruelle et intransigeante, sans égards aucun pour ceux qui souffrent de la moindre faiblesse.
On change totalement de registre avec Rodin. 2017 marque le centenaire de la mort du célèbre sculpteur. Jacques Doillon a choisi Vincent Lindon pour donner vie à ce monstre de travail. C’est d’ailleurs le sujet principal de son film : un artiste au travail. Et c’est magnifique.
Pour clore cette série automnale, Petra Volpe retrace dans un film drôle, émouvant et tonique, la bataille livrée par les femmes suisses pour obtenir le droit de vote. Simplement le droit de s’exprimer. Sauf que rien n’est simple et qu’elles ont dû faire appel à toute leur énergie pour bousculer L’Ordre Divin. Un régal de film !

Sami Kanaan, Conseiller administratif de la Ville de Genève

Séances proposées par les cinémas du Grütli – Rue du Général Dufour 16
  • Séance le lundi à 14h et à 16h30
  • Prix unique : 5.- CHF
  • Billets en vente sur place avant la séance
  • NB: le programme de novembre et décembre n’était pas
    disponible au moment de la rédaction de ce bulletin.
    Pour en savoir plus: Cinémas du Grütli 

 

Information et réservation uniquement auprès de:
Cinémas du Grütli – 022 320 78 78 – Rue du Général Dufour 16 – 1204 Genève / Billets en vente sur place avant la séance.


28 Août 2017 – 14h00 et 16h30

Un profil pour deux

Film (2017) de Stéphane Robelin, avec Pierre Richard, Yaniss Lespert, Macha Méril…

Pierre, veuf et retraité, ne sort plus de chez lui depuis deux ans. Il découvre les joies d’internet grâce à Alex, un jeune homme embauché par sa fille pour lui enseigner les rudiments de l’informatique. Sur un site de rencontre, une ravissante jeune femme, Flora63, séduite par le romantisme de Pierre, lui propose un premier rendez-vous. Amoureux, Pierre revit. Mais sur son profil il a mis une photo d’Alex et non la sienne. Pierre doit alors convaincre le jeune homme de rencontrer Flora à sa place.

Pour voir la bande annonce cliquez ici

 

 

 

 

 

 


11 Septembre 2017 – 14h00 et 16h30

Cigarettes et chocolat chaud

Film de Sophie Reine, avec Camille Cottin, Gustave Kervern, Heloise Dugas…

Denis Patar est un père aimant mais débordé qui se débat seul avec l’éducation de ses filles, Janis 13 ans et Mercredi 9 ans, deux boulots et une bonne dose de système D. Un soir Denis oublie, une fois de trop, Mercredi à la sortie de l’école. Une enquêtrice sociale passe alors le quotidien de la famille Patar à la loupe et oblige Denis à un « stage de parentalité ». Désormais les Patar vont devoir rentrer dans le rang

Pour voir la bande annonce cliquez ici

 

 

 

 

 

 


25 Septembre 2017 – 14:00 et 16h30

Marie-Francine

Film (2017) de Valérie Lemercier, avec Valérie Lemercier,
Patrick Timsit, Hélène Vincent…

Trop vieille pour son mari, de trop dans son boulot, Marie-Francine doit retourner vivre chez ses parents… … à 50 ans ! Infantilisée par eux, c’est pourtant dans la petite boutique de cigarettes électroniques qu’ils vont lui faire tenir, qu’elle va enfin rencontrer Miguel. Miguel, sans oser le lui avouer, est exactement dans la même situation qu’elle. Comment vont faire ces deux-là pour abriter leur nouvel amour sans maison, là est la question…

Pour voir la bande annonce cliquez ici 

 

 

 

 

 

 


2 Octobre 2017 – 14h00 et 16h30

RODIN

Film (2017) de Jacques Doillon, avec Vincent Lindon, Izïa
Higelin, Séverine Caneele…

À Paris, en 1880, Auguste Rodin reçoit enfin à 40 ans sa première commande de l’Etat : ce sera La Porte de L’Enfer composée de figurines dont certaines feront sa gloire comme le Baiser et le Penseur. Il partage sa vie avec Rose, sa compagne de toujours, lorsqu’il rencontre la jeune Camille Claudel, son élève la plus douée qui devient vite son assistante, puis sa maîtresse. Dix ans de passion, mais également dix ans d’admiration commune et de complicité. Après leur rupture, Rodin poursuit son travail avec acharnement. Il fait face et au refus et à l’enthousiasme que la sensualité de sa sculpture provoque et signe avec son Balzac, rejeté de son vivant, le point de départ incontesté de la sculpture moderne.
À 60 ans, enfin reconnu, il devient le sculpteur le plus célèbre avec Michel-Ange

Pour voir la bande annonce cliquez ici

 

 

 

 


16 Octobre 2017 – 14h00 et 16h30

L’ORDRE DIVIN

Film (Suisse, 2017) de Petra Volpe, avec Marie Leuenberger Rachel
Braunschweig…

Suisse 1971: jeune mère au foyer, Nora vit dans un petit village. Elle est appréciée de tous jusqu’au jour où elle commence à s’engager publiquement pour le droit de vote des femmes, sujet sur lequel les hommes sont censés voter en février 1971. 

Pour voir la bande annonce cliquez ici